mardi 9 février 2016

Le CNTIG annonce des technologies au service du foncier rural ivoirien


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le directeur général du Comité national de télédétection et d’information géographique (CNTIG), Dr Edouard Fonh-Gbéi a annoncé, jeudi, à Abidjan l’apport technologique de sa structure aux domaines du foncier rural et de la filière Café-cacao.

« Notre cahier de commandes se remplit en ce début d’année avec de nombreux contrats signés », s’est réjoui Dr Edouard Fonh-Gbei lors d’une conférence de presse bilan de l’année 2015, soutenant que « le CNTIG apporte des solutions à plusieurs secteurs du pays ».

Ce sont entre autres « le développement du système pour la
surveillance spéciale des terres en Côte d’Ivoire, financé par l’AFD, la géolocalisation des établissements scolaires au plan national ».

« Nous recevons des sollicitations pour apporter nos technologies au cœur du foncier rural, de la filière café-cacao », a-t-il révélé. Ces technologies, selon lui, serviront à recenser, délimiter et cartographier les terres.

Le CNTIG a permis, en quatre ans, la création de plus de 700 emplois directs et indirects et développé une vingtaine de solution informatiques, a précisé M. Fonh.

Le projet e-cadastre a permis d’augmenter le taux de cadastrage national de 6 à11% avec des effets nets de recouvrement de l’impôt foncier, le SIG carte scolaire qui permet de suivre, de contrôler les projets de construction et le e-commune sont entre autres les grandes solutions présentées et exécutées par le CNTIG rattaché à la présidence de la république ivoirienne.

abidjan.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire