mardi 16 février 2016

Côte d’Ivoire: le délai de traitement du permis de construire va passer à 21 jours maximum

Ministère de la Construction et de l`Urbanisme: premier séminaire de formation des services territoriaux. Lundi 15 février 2016. Abidjan. Mamadou Sanogo, ministre de la construction et de l`urbanisme a présidé le premier séminaire de formation des services territoriaux pour l`année 2016. ce séminaire s`est déroulé autour du thème: « Harmonisation des procédures de traitement des actes pour un meilleur rendement des services territoriaux du Ministère de la Construction et de l’Urbanisme ».
Bingerville (Côte d’Ivoire) - Le délai de traitement du permis de construire va passerd’environ 3 mois à 21 jours maximum, a annoncé, lundi, à Bingerville (BanlieueEst d’Abidjan) le Ministre ivoirien de la construction et de l’urbanisme,Mamadou Sanogo.


« Les attentes de nos concitoyens sont de plus en plus fortes. Le traitement des actes doit se faire désormais avec célérité», a promis Mamadou Sanogo à l’ouverture d’un séminaire de deux jours portant sur « l’harmonisation des procédures de traitement des actes pour un meilleur rendement des services territoriaux du ministère de la construction et de l’urbanisme ».
« Il faut faire en sorte qu’un acte déposé au ministère aussi bien à Abidjan qu’à l’intérieur du pays soit traité au bout de trois jours par chaque agent concerné dans le circuit de traitement», a- t-il ajouté.
Mamadou Sanogo a par ailleurs souligné que « le permis de construire qui relevait du ressort des municipalités va être instruit désormais au niveau du ministère de la construction et de l’urbanisme», selon un nouveau décret du Président Alassane Ouattara. A ce propos, le délai maximum pour sortir un permis de construire sera ramené à 21 jours, soit 3 jours pour chacun des sept agents concernés par le traitement du dossier.
« Aujourd’hui le secteur de la construction et de l’urbanisme connait un boom exceptionnel. L’attente des usagers est de plus en plus forte et à la fois délicate. Devant une telle réalité, notre rôle est de faciliter à Abidjan comme à l’intérieur les procédures de traitement des demandes d’actes grâce à des services territoriaux accessibles et efficaces », a encore expliqué le ministre Mamadou Sanogo.
« (…) les usagers se sont familiarisés à la réforme de l’ACD (Arrêté de concession définitive) et de la déconcentration. Pour l’année 2015, 5337 ACD ont été signés et nous sommes à 63 antennes du Guichet », a-t-il poursuivi en souhaitant que cette année près de 25 000ACD soit signés.

© Abidjan.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire