mardi 28 avril 2015

Signature d'un protocole d'accord sur le focier rural entre le gouvernement ivoirien et la société MEMORIS

Signature

© Ministères par DR 
Signature du protocole d`accord entre la Côte d`Ivoire et la France sur la sécurisation foncière
Mercredi 22 avril 2015. Abidjan. Signature du protocole d`accord entre la Côte d`Ivoire et la France sur la sécurisation foncière représentées respectivement par le ministre ivoirien de l`Agriculture, Coulibaly Sangafowa et l`ambassadeur français, Georges Serre.


Abidjan – Le gouvernement ivoirien à travers le ministère de l’agriculture a signé, mercredi, un protocole d’accord avec la société française MEMORIS en vue de la mise en œuvre du projet pilote de sécurisation du foncier rural.

Ce projet, financé par la France à hauteur de 337 millions de francs CFA, associe l’Etat, les populations rurales et les investisseurs privés pour une gestion moderne des terres exploitées.
« Notre mission consistera à travailler sur des cas concrets avec la BANACI (la société banane Antilles Côte d’Ivoire) pour mettre en œuvre sur des zones tests et chercher à rédiger un cahier de charge technique et institutionnel dans la réalisation des investissements agricoles en milieu rural pour des exploitants industriels », a déclaré le président directeur général de la société MEMORIS, Eric Thalgott.
Le projet, a-t-il souligné, s’inscrit dans la dynamique impulsée par le président Alassane Ouattara concrétisé par la politique foncière du ministère de l’agriculture, par le programme national de la sécurisation foncière et par la relance de l’investissement agricole à travers le PNIA, le programme national d’investissement agricole.
« La généralisation des délimitations des territoires des villages, la délivrance des certificats fonciers et la mise en place des baux ruraux chez les exploitants permettra de sécuriser les terres et de pouvoir les mettre en valeur sereinement », a fait remarquer M. Thalgott.
L’ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Georges Serre, s’est félicité des bonnes relations entre la France et la Côte d’Ivoire, affirmant que cet accord est un exercice « gagnant-gagnant ».

mercredi 1 avril 2015

Tout sur la DPE

Avant de vendre ou encore de louer un bien immobilier, il est nécessaire d’effectuer un diagnostic de performance énergétique qu’on appelle également le DPE. Ce dernier doit généralement être composé d’un état de lieux, de la consommation énergétique en ce qui concerne le chauffage, de la production d’eau chaude, de la climatisation, de la quantité de gaz à effets de serre produits, mais pas seulement. En effet, il est aussi nécessaire de dresser une liste concernant toutes les améliorations de la performance énergétique du logement en question. La DPE s’agit d’un rapport complet qui doit être noté de A à G. Cette note doit être figurée sur l’annonce immobilière  pour que toutes les personnes intéressées par le bien en question soient au courant. De nos jours, les acheteurs mais aussi les locataires sont de plus en plus sensibles quand il s’agit du résultat d’un DPE sur un logement en particulier. Pour avoir un bon résultat, il est conseillé de faire appel à un professionnel.

Tout savoir sur les planchers en bois

Le plancher en bois est celui qui se trouve en sandwich entre le plafond et le parquet. C’est lui qui prend en charge tous les poids. C’est le support indispensable pour n’importe quelle élévation. Il s’agit de la paroi horizontale du sol qui se trouve dans un étage. Comme son nom l’indique, le plancher en bois est uniquement fait avec du bois. C’est la plateforme qui peut ou non recevoir un revêtement du sol et qui se repose sur le solivage.

Les différentes sortes de plancher

Il existe trois sortes de planchers sur le marché. Le plancher sur solivage non-apparent est le plus courant d’entre eux et est également le plus pratique. Il est uniquement composé de panneaux qui trouvent repos sur des solives en bois massif ou en bois tout court. Ces dernières sont souvent cachées par un faux-plafond. Etant tout à fait fonctionnel, ce genre de plancher peut accueillir des gainages techniques comme l’électricité, la ventilation, la climatisation, le chauffage, l’eau ou encore une isolation thermique et acoustique.

Le plancher sur solivage apparent quant à lui est celui que l’on choisit quand nous souhaitons apporter une touche esthétique à votre demeure.

Les raisons pour assurer son habitat


Dans la vie de tous les jours, on ne sait jamais à quel moment un sinistre peut survenir. Que ce soit une catastrophe naturelle, un cambriolage, un acte de vandalisme ou de terrorisme ou encore une catastrophe technologique. Afin de se prémunir contre ses différents aléas du quotidien, il est préférable de souscrire à une assurance habitation permettant de se protéger financièrement contre les dégâts, dommages et préjudices pouvant survenir après un accident.

La protection immobilière
Une des principales raisons de souscrire à une assurance habitation est par souci de son bien immobilier. En effet, l’investissement massif et les sacrifices énormes fournis pour l’obtention d’une maison, d’un appartement ou d’un immeuble peuvent à tout moment être gâchés par une catastrophe ou un sinistre. Sans crier gare, un dégât des eaux peut entraîner l’écroulement de la maison en s’attaquant directement aux fondations de celle-ci. Grâce à la souscription à une assurance, il est possible de se faire rembourser pour les dommages subis. Cela permet d’alléger les frais et les dépenses liés à la reconstruction. Il est important de savoir que certaines compagnies d’assurance proposent le remplacement total du bien détruit tandis que d’autres effectuent un remboursement intégral ou partiel selon le degré des dommages.