jeudi 17 octobre 2013

Koupo Gnoléba (Vice Pdt de l’Ordre des architectes de Côte d’Ivoire) : ‘‘Il nous faut réaliser maintenant, des villes à visage humain’’

En marge du Salon de l’architecture et du bâtiment (Archibat), qui se tient actuellement à Abidjan, le vice-président de l’Ordre des architectes de Côte d’Ivoire, a animé une conférence, sur le thème principal de cet évènement : ‘‘Vivre autrement face aux nouvelles réalités’’.
Koupo Gnoléba a interpellé l’Etat de Côte d’Ivoire sur sa responsabilité de freiner le désordre et l’esprit fortement philanthrope de la grande majorité des opérateurs immobiliers qui privilégie le profit au détriment du bien-être dans les cités qu’ils réalisent. Aussi, face à la grave dégradation des villes et l’inadéquation entre les besoins des populations et les offres des opérateurs, cet ancien directeur de l’Habitat préconise que les pouvoirs publics contraignent les opérateurs à proposer des offres à visage plus humain et mieux adaptées aux besoins des humains. ‘‘Le choix de ce salon vise effectivement à palier ce constat dégradant de nos cités dans lesquelles, il n’existe aucun espace vert encore moins, des conditions d’hygiène, de sécurité, et même des structures scolaires et sanitaires. Nous devons résolument nous orienter vers des opérations immobilières à visage plus humain et agréable’’, a plaidé Koupo Gnoléba. Pour finir, le vice président de l’Ordre des architectes a plaidé pour la réalisation d’habitats en hauteur pour palier à la question d’espace, de contribuer au développement de nos villes, aux cotés de l’Etat, par la construction de routes.
Source: L'hebdo ivoirien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire