jeudi 31 octobre 2013

Doing Business : Le Burundi, la Côte d’Ivoire, et le Rwanda parmi les économies de l’Afrique Subsaharienne qui ont le plus amélioré la réglementation des affaires

Economie 
Washington, D.C. — Un nouveau rapport du Groupe de la Banque mondiale montre que l’Afrique subsaharienne continue d’entreprendre de vastes réformes visant à améliorer le cadre règlementaire pour les entrepreneurs locaux. Effectivement, 66 réformes ont été enregistrées dans cette région durant la dernière année. En outre, le Burundi, la Côte d’Ivoire, et le Rwanda sont parmi les 10 économies qui ont le plus amélioré la règlementation des affaires.


jeudi 17 octobre 2013

Koupo Gnoléba (Vice Pdt de l’Ordre des architectes de Côte d’Ivoire) : ‘‘Il nous faut réaliser maintenant, des villes à visage humain’’

En marge du Salon de l’architecture et du bâtiment (Archibat), qui se tient actuellement à Abidjan, le vice-président de l’Ordre des architectes de Côte d’Ivoire, a animé une conférence, sur le thème principal de cet évènement : ‘‘Vivre autrement face aux nouvelles réalités’’.

Cote d’Ivoire : Le suivi des demandes de logements sociaux se fait desormais en ligne

En Côte d’Ivoire, le Ministère de la construction, de l’Assainissement et de l’Urbanisme, qui a lancé son portail il y a quelques semaines, vient de mettre en ligne un système de suivi des demandes de logements sociaux.
Les milliers de postulants à ces logements, pourront désormais suivre leurs dossiers sans se déplacer. Pour accéder à leur dossier, il leur suffira de se munir de leur numéro de dossier pour le rentrer dans le formulaire de connexion. Pour ceux qui aurait perdu leur numéro de dossier, ils peuvent toujours se connecter avec leurs nom + Prénoms + date de naissance.
D’ailleurs en page d’accueil du portail, un message invite tous ceux dont les dossiers ont été acceptés, à se connecter pour découvrir lequel des 34 promoteurs immobiliers est en charge de leurs dossiers.
Source: abidjan.net

vendredi 11 octobre 2013

Extraordinaire: Une maison construite en six semaines


Akwaba à la « Maison Témoin »

« Elle a été montée en 6 semaines » se vante Yolande Doukouré, Architecte, première vice-présidente du Cnoa. Obtenir un habitat low cost mais qui a tout le confort d’une maison moderne, c’est le pari qu’elle s’est donnée.

mercredi 9 octobre 2013

Cérémonie de remise de clés du CCIA et des codes d’accès de la base de données logements à la BAD


Discours du ministre de la construction, du logement, de l’assainissement et de l’urbanisme.

ARCHIBAT 2013: HABITER AUTREMENT


Initié en octobre 2007 par le CNOA (conseil Nationale de l’ordre des Architectes), le Salon de l’Architecture et du bâtiment dénommé ARCHIBAT est une grande rencontre de l’ensemble des professionnels et institutions concernées en premier lieu par le devenir du secteur de la construction et de l’habitat.

mardi 8 octobre 2013

L'odeur de cigarette peut nuire à l'immobilier

Au Canada, environ 15% des biens immobiliers sont occupés par des fumeurs.
La cigarette peut aussi avoir des effets néfastes sur l'immobilier, selon une enquête menée auprès d'un panel de 400 agents immobiliers canadiens, rapportée par le site lavieimmo.com. Un peu plus de la moitié (51 %) des professionnels qui ont été interrogés concluent ainsi que «le fait de fumer dans une maison peut affecter la valeur de revente de cette dernière». Parmi eux, un tiers estime que «cette valeur peut baisser de 10 à 19 %». Ainsi, selon l'étude, pour le prix moyen d'une maison au Québec qui s'éleve à 274.000 dollars (l'équivalent de 210 .000 euros ), le repli pourrait atteindre un peu plus de 52.000 dollars (environ 40.000 euros). De manière plus globale, les agents immobiliers canadiens ayant participé à l'étude sont 74 % à trouver qu'une maison de fumeurs se vend moins facilement. «Au Canada, 15 % des maisons sont habitées par au moins un fumeur régulier», est-il indiqué dans l'étude menée par Léger Marketing pour le groupe pharmaceutique Pfizer.
source: lavieimmo.com

lundi 7 octobre 2013

Accord de concession definitive (A C D )


Au sorti du conseil des ministres du 02 juillet 2013 le projet d'ordonnance concernant l'accord de concession définitive à été adopté et s'édicte comme suit:
- Au titre du Ministère de la Construction, du Logement, de l’Assainissement et de l’Urbanisme Sur présentation du Ministre, le Conseil a adopté une ordonnance fixant les règles d’acquisition de la propriété des terrains urbains, ainsi qu’un décret portant modalités d’application de l’ordonnance précitée. Ces mesures réduisent le nombre d’intervenants dans la chaîne foncière urbaine et visent à sécuriser la délivrance des actes administratifs, afin de mettre un terme au désordre qui prévalait dans la gestion de ce domaine. Ces mesures suppriment ainsi la lettre d’attribution et l’arrêté de concession provisoire et limitent la compétence dans la délivrance de l’arrêté de concession définitive uniquement au Ministre chargé de la Construction et de l’Urbanisme pour ce qui concerne le District Autonome d’Abidjan et, éventuellement aux autorités déconcentrées, ailleurs sur le territoire national.
Cette nouvelle mesure facilitera l'accès à la propriété foncière et mettra fin à tous ces actes d'escroqueries qui ternissent ce milieu.
Mais reste toujours à savoir si l'obtention de l'ACD (accord de concession définitive) sera délivré dans le délai de moins de 03 mois comme indiqué.
source: conseil des ministres du 02 juillet 

mardi 1 octobre 2013

Logements sociaux : Les banquiers refusent de financer le projet

Le projet de logements sociaux initié par le gouvernement Ouattara ne semble pas susciter l’intérêt des banquiers. Dans une tribune offerte par « Les grands rendez-vous de Fraternité-Matin », hier, ceux-ci ont invité l’Etat à améliorer l’environnement autour de ce projet afin qu’ils puissent pleinement y prendre part.

Baux impayés de la Police : Deux mille policiers déjà expulsés - Des dizaines d'autres menacées dès cette semaine

Les milliers de fonctionnaires de Police qui ont un contrat de bail (qui n'est en fait que de nom) dorment d'un seul œil. Et pour cause, ils font l'objet de menace ou d'expulsion régulièrement.