mercredi 21 août 2013

Côte d'Ivoire cités universitaires: les conditions d'accessibilité

Le lundi 2 septembre 2013, des milliers d'étudiants pourront consulter le site du Centre régional des œuvres universitaires d'Abidjan (www.crouabidjan.ci) pour savoir s'ils remplissent les conditions pour accéder aux 3839 premières chambres universitaires disponibles.




C'est l'information livrée par Soumahoro Kader, directeur général du Crou-a, lors d'un point de presse au foyer K de l'université Félix Houphouët-Boigny de Cocody. « Au titre des droits et obligations, l'usage d'appareils électroménagers à fortes consommation d'électricité, à savoir, les réchauds, congélateurs, fer à repasser est interdit. La vente et l'usage du tabac, de l'alcool, des drogues et stupéfiants sont formellement interdits tout comme le concubinage et la vie de famille dans les cités universitaires.
Tout bruit de nature à perturber la quiétude des résidents ou des riverains est interdit. Les sous-locations de chambre ou occupation illicite entraîne automatiquement sa perte par l'ayant droit », a-t-il énuméré avant d'insister sur les critères qui ont permis de sélectionner les milliers d'étudiants.« Pour être retenu, il faut être inscrit régulièrement dans une université ou dans une grande école à condition d'y avoir été affecté par l'Etat.
A cela, s'ajoutent le mérite et l'âge, la priorité étant donnée aux plus jeunes. Nous privilégions le genre avec 35% de pensionnaires filles. Sur le plan social, nous avons attribué cent lits aux étudiants ayant un handicap physique, 45 lits aux étudiants étrangers quand 90 lits sont réservés aux étudiants nationaux ou étrangers dans le cadre de la mobilité Lmd », a révélé le Dg du Crou-a.
L'étudiant qui aura rempli ces critères devrait faire face aux modalités de paiement pour bénéficier de sa chambre. « L'étudiant paiera dix mois de loyer et deux mois de caution, soit 72.000 francs Cfa pour ceux admis dans les chambres à double lit et 120.000 francs Cfa pour les bénéficiaires de chambre individuel>>, a précisé Soumahoro Kader. Quant à la situation des autres cités universitaires, notamment Mermoz, cité rouge et Riviera 2, en pleine rénovation, elles pourront offrir 2168 lits supplémentaires en janvier 2014, en attendant la récupération des cités universitaires de Port-Bouët et d’Abobo.  C’est pourquoi, le Dg du Crou-a a demandé aux nombreux étudiants qui n’auront pas de chambre de patienter.
Source: educarriere.ci

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire