mercredi 22 mai 2013

Alerte:Logements sociaux fin des souscriptions!

C’est aujourd’hui mercredi 22 mai que s’achèvent les préinscriptions concernant le projet de logements sociaux et économiques initié par le gouvernement ivoirien. Et ils sont déjà plus de 35.000 souscripteurs qui espèrent bénéficier de cette opportunité. Ce bilan dépasse largement les 20.000 logements à construire annuellement par les autorités gouvernementales. 

A en croire le Directeur général du logement et du cadre de vie au ministère de la Construction et du Cadre de vie, M. Adjoumani Kouakou, cet intérêt manifeste des populations pour ce programme pourrait faire fluctuer certaines prévisions. Après le traitement des données, le gouvernement pourrait, par exemple, décider de réaliser 30.000 logements, a-t-il soutenu. 
L’autre option serait celle de retenir le surplus de logements (10.000, ndlr), pour la deuxième tranche ; c’est-à-dire l’année suivante. Capacités financières, techniques, commercialisation, main-d’œuvre qualifiée etc., sont les critères qui présideront aux choix des différents promoteurs qui seront retenus pour la construction desdites résidences. Même si M. Adjoumani rassure des promoteurs qui seront rigoureusement sélectionnés ainsi que de la date des premières livraisons fixée dans le courant du mois de juillet prochain, il n’en demeure pas moins qu’une inquiétude demeure : le respect de la date butoir des préinscriptions. Car, des centaines d’acquéreurs continuent d’affluer vers les mairies et autres représentations de la Sicogi dans les communes d’Abidjan. C’est le cas de la seule commune de Cocody, où tôt hier mardi matin, ils étaient plus de 300 personnes qui s’activaient encore à déposer leurs fiches de renseignements afin de recevoir leur numéro d’identification. Quand d’autres, les plus nombreux, venaient plutôt retirer des fiches et constituer leurs dossiers pour l’acquisition des logements sociaux. «On avait hésité au départ, mais maintenant, on pense que c’est une bonne affaire», a déclaré M. Sangaré présent sur les lieux. Des sources rencontrées sur place avancent que la date aurait été repoussée jusqu’à la fin du mois de mai afin de permettre aux retardataires de constituer la liste de documents à fournir. Des allégations qui laissent toutefois dubitatifs sur un éventuel report. En attendant le communiqué du ministère de la Construction. C’est le 28 mars dernier que le projet de construction de logements sociaux a été lancé officiellement par le ministre Mamadou Sanogo. D’un coût global d’environ 600 milliards de Fcfa, le projet consiste à construire 60 logements sociaux sur trois ans. Les fonds proviendront à la fois de l’Etat et des bailleurs de fonds.
Source:www.abidjan.net

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire